5 fines herbes méconnues à avoir au jardin

Ah! Les fines herbes! C’est si bon! Le thym, le romarin, le persil, la ciboulette. Elles ont tant de goût et remplacent si bien le sel souvent utilisé à outrance dans nos recettes.

L’été est maintenant bien en place au Québec et le jardin est en plein essor. Déjà nos fines herbes bien connues, tel le romarin, le basilic, le persil et les autres s’élèvent et prennent de plus en plus de place. Ici et là, nous allons déjà au jardin pour les cueillir et les ajouter à nos salades et nos plats d’été.

Les fines herbes font parties de nos jardins et de nos assiettes depuis des centaines, voire des milliers d’années. En plus de dégager des odeurs délicieuses et de changer le goût de nos aliments de base, elles ont également des propriétés thérapeutiques remarquables.  Elles étaient déjà utilisées dans les jardins thérapeutes par de grands « médecins » comme Paracelse, Hippocrate, Dioscoride et Hildegarde de Bingen dont les écrits thérapeutiques sont connus.

Pour vous, aujourd’hui, en voici quelques méconnues qui sont utilisées en alimentation, en infusion, en teinture-mère et ou huile essentielle et que je cueille au jardin.

La Verveine

Longtemps considérée magique, la verveine était utilisée en Gaule par les druides au cours de leurs cérémonies.  La verveine agit entre autres sur le système nerveux, elle stimule l’utérus, la thyroïde et le pancréas.  Elle est un excellent tonique digestif et soulage les maux de tête.  L’huile essentielle de verveine citronnée quant à elle possède les mêmes propriétés et ++++ et elle sent divinement bon. Je l’adore en tisane en été et en hiver. A la fin de l’été, je la cueille et la sèche, ce qui me permet de pouvoir l’utiliser tout l’hiver.

L’hysope

Parfaite pour tous les jardins, car elle est pourvue de magnifiques fleurs bleues dont l’odeur est très sucrée, ce qui attire les abeilles* et aident ainsi a bien polliniser les autres plantes du jardins. Très facile à faire pousser et trop sous-estimée, l’hysope possède des propriétés autant sédatives que toniques.  Elle est très efficace contre les affections respiratoires notamment en cas de sécrétions abondantes … pensez aux allergies saisonnières.  C’est une plante efficace en cas d’asthme autant chez les enfants que les adultes.  Son huile essentielle, qui est très chère, a une action apaisante sur le système digestif, est efficace contre l’indigestion, aide aux flatulences et à la colique. Étant donné son prix élevée, elle est plus souvent utiliser en synergie avec d’autres huiles essentielles.

Mini PS: Je vous recommande le miel de l’Apiculteur miellé à Magog.  Il est délicieux.

La livèche

Peu connue et très prolifique, elle a le goût du céleri très prononcé, ce qui fait que les feuilles peuvent facilement remplacer le céleri. Elle est excellente à ajouter aux salades ou aux soupes. La plante devient tellement grande qu’il faut faire attention où on l’installe au jardin ou en rocaille. La livèche aime le plein soleil et ses fleurs sont d’un beau jaune. Son action est « réchauffante » et fortifiante pour le système digestif et respiratoire. Elle est diurétique et antimicrobienne et est souvent utilisée pour les douleurs de l’appareil urinaire. Comme beaucoup d’autres, elle aide aux douleurs menstruelles.   Son huile essentielle, très chère aussi, a une action antitoxique puissante ce qui en fait la spécialiste des détox des métaux lourds (mercure, plomb, aluminium, arsenic, cadmium – tous des éléments que nous ingérons par l’utilisation de produits chimiques).  J’en ai un énorme plan dans mon jardin que je ne parviens pas à manger! Oups! Je dois donc faire sécher.

La mélisse

Un peu comme l’hysope la mélisse attire les abeilles.  Elle est réputée pour son efficacité dans les états dépressifs et l’anxiété.  L’huile essentielle, principalement la molécule de citronellal a un effet calmant sur le système nerveux central.  Cette plante relaxante possède également des propriétés antispasmodiques, elle équilibre le fonctionnement de la thyroïde et aide aux troubles digestifs d’origine nerveux, tel que les qu’indigestions, l’acidité, les nausées, ballonnements ou coliques. Elle pousse si rapidement que vous pourrez en donner à tous vos amis … Ajoutez les feuilles dans l’eau avec quelques tranches de citron pour en faire un tisane froide relaxante.

La camomille romaine

Vous connaissez l’action sédative extraordinaire de la camomille que je préfère à la lavande, mais elle en a beaucoup d’autres.  Outre sentir divinement bon, pour ceux qui l’aiment évidemment, elle est un remède du système digestif, elle est antispasmodique, soulage les coliques et les maux de tête même chez les enfants.  Elle a des propriétés anti-inflammatoires et antiallergiques.  Elle est plus amère au goût que la camomille allemande et constitue un excellent remède contre les nausées, vomissements et pertes d’appétit.  Pour ma part, je ramasse les fleurs tout l’été, les sèchent et m’en sert en tisanes froides ou chaudes.

Pour les plantes, il n’est pas trop tard! Courez à votre pépinière préférée.  Peut-être leur en reste-t-il encore?

Pour les huiles essentielles, il est important de consulter, car certaines huiles essentielles ne peuvent de pas convenir dépendamment de l’âge, la médication, etc. Les huiles essentielles sont thérapeutes et énergétiques et ne sont pas à prendre à la légère.  Vous pouvez demander une consultation en passant par notre site internet ou en communiquant avec nous.

Voilà donc quelques vertus de quelques fines herbes. J’espère avoir piqué votre curiosité à en découvrir d’autres et qui sait … une formation pourrait bien être à se préparer du côté de Sainement Rebelle!

 

Bonne santé

Chantale Belhumeur, Naturopathe

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *