3 facteurs à considérer pour consommer la bonne quantité de SUCRE

Les 3 facteurs à considérer pour consommer la bonne quantité de SUCRE, tu les connais ? Avant toute chose, il faut savoir que les sucres (glucides) sont notre première source d’énergie et que le cerveau en a grandement besoin pour fonctionner de façon optimale!

Pour cette raison, tout le monde doit avoir des glucides dans son alimentation. Les glucides comme les protéines et les lipides sont essentiels à une alimentation saine et équilibrée à condition de faire les bons choix et de consommer en bonne quantité.

Voici quelques bénéfices qu’apporte la consommation de bons glucides en bonne quantité;

  • Un métabolisme accru (meilleure santé et meilleure gestion de poids hey!)
  • Procure des réserves de glycogène complètes (plus d’énergie)
  • Une amélioration de la libido (vous connaissez celui-ci)
  • Une augmentation de l’anabolisme (plus de masse musculaire / force).
  • Sans glucides, nous manquons d’excellentes performances et un potentiel de santé. Il est donc logique d’inclure des glucides dans votre alimentation.

Tu consommes les bons ou les mauvais glucides ?

Tu as sûrement entendu plusieurs fois qu’il faut éviter les 4 P ? Les 4 P pour : Douleur. Pâtes, patate et pâtisserie… Bon OK pour les pâtisseries, à l’occasion seulement ! Mais pour les pâtes, les patates et le pain, pourquoi les terminer? Parfois, on voit des trucs bizarres, couper le pain et boire du vin ?

Attention au régime cétogène, ce n’est pas magique !

C’est toujours plus facile de croire aux régimes et diètes ! Perdre 10 livres en 1 semaine WOW ! Malheureusement, les régimes et diètes ne fonctionnent que rarement et surtout les pertes de poids ne sont pas durables. Tu as peut-être même essayé le régime cétogène ? Pour certains ça fonctionne, mais lorsqu’il est vraiment fait selon les normes, il vaut faire un suivi avec un professionnel de la santé. Même si il peut être intéressant dans le cas de certaines maladies, il n’est pas recommandé pour tous et il ne s’agit pas d’un régime alimentaire équilibré. De plus, il est tout à fait possible de perdre du poids ou de maintenir en consommant des glucides, il suffit de bien les choisir et en portions recommandées.

À titre indicatif :

  • 1 pâtisserie = 45g de glucides souvent surement plus !
  • Une portion de fruit 15g
  • 1 portion de légumes 5g

On favorise les légumes 6-7 portions par jour, les fruits 2-3 portions par jour et les complexes de glucides présents dans les tubercules (pommes de terre, panais, patate douce), dans les céréales (avoine, riz, blé, maïs ) et les légumineuses comme les lentilles, haricots rouges, blancs, pois chiches.

 « Quitter » tout ce qui est blanc

Les sucres à éviter sont tous ceux contenus dans la farine raffinée (pain blanc, pâtes blanches…), les aliments liquides qui contiennent des glucides (jus…) et également les aliments riches en amidon (pommes de terre, riz, maïs)

Tu as toujours le choix !

Ton niveau d’énergie

Quel est le niveau d’énergie que tu dépenses chaque jour ?

En établissant ton niveau d’activité quotidienne tu pourras adapter ta consommation de glucides

  • Faible niveau d’activité (travail plutôt sédentaire et que tu ne fais pas d’entraînement hebdomadaire): 1 repas à base de glucides par jour.
  • Niveau d’activité modéré (mouvements quotidiens ou entraînements hebdomadaires): 2 repas à base de glucides par jour.
  • Niveau d’activité élevé (entraînements quotidiens ou travail physique): 3 repas à base de glucides par jour.

Il est recommandé de manger les repas à base de glucides autour de toutes les séances d’entraînement , par exemple avant et après. Tu as également alterner entre ces trois niveaux en fonction de ton niveau d’activité pour ce jour-là.

Un autre qui peut t’aider à établir ta consommation de glucide : Ta morphologie

Ta morphologie

Connaissez-vous votre morphologie et son impact sur la gestion des glucides par votre organisme?

Effectivement, le type de corps peut jouer un rôle dans sa capacité à gérer les glucides, par exemple, les ectomorphes typiques étant capables de consommer plus de glucides que leurs homologues endomorphes ou mésomorphes.

Voyons de plus près

Ectomorphe – Les personnes à la morphologie ectomorphe sont généralement grandes et maigres avec un petit cadre. Ce type de morphologie gagne difficilement de la masse musculaire. Leur brûler facilement la graisse. Des apports caloriques plus élevés sont nécessaires pour construire plus de muscle. On observe également une plus grande sensibilité.

Mésomorphe – L’idéal de tous ! On voudrait tous être mésomorphes. Avec un corps dur et des muscles définis. Naturellement forts, ils gagnent facilement du muscle. Physiquement, on les reconnait grâce à un corps athlétique et des épaules larges pour correspondre. Ils peuvent accumuler de la graisse plus facilement que les ectomorphes, mais avec une bonne alimentation équilibrée, ils s’en sortent très bien.

Endomorphe – On les reconnait généralement à leur physique plus « court et trapu », avec des traits doux et un physique plus rond. Ce type de morphologie gagne facilement de la masse musculaire et aussi plus facilement de la graisse corporelle. Dû à un métabolisme plus prêt, leur tolérance aux glucides est inférieure à celle des autres morphologies, il est donc primordial de surveiller l’apport calorique et faire de bons choix.

En conclusion, une fois que tu as identifié ta morphologie, tu connais ton niveau d’énergie dépensé, tu sais quelle quantité de glucides tu dois consommer pour atteindre tes objectifs. Attention, il reste à bien choisir tes glucides, n’oublie que ce n’est pas seulement une question de calorie.

Bonne santé

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *