Attention aux substitutions

L’alimentation est la base de la santé tout le monde le sait!

En alimentation, une bonne thérapie holistique, qu’elle soit naturopathe, nutrithérapeute, etc., travaille avec des substitutions alimentaires plutôt qu’avec des diètes et des régimes qui n’en finissent pas et qui sont continuellement à recommencer. Je vous invite à écouter notre podcast Exit les régimes au sujet des régimes et des diètes qui n’en finissent plus.

Être bien accompagné, un changement alimentaire à la fois, nous permet de retrouver la santé, l’énergie et la vitalité ou diminuer la fatigue, l’épuisement, l’insomnie, la douleur ou, eh oui, éliminer quelques kilos… et plus bis.

Une bonne thérapie sait écouter et s’adapter et le client doit faire sa part. Faire des changements alimentaires, ce n’est pas facile pour tous. Cela demande de l’organisation et de la discipline. Le mieux est d’être suivi en coaching par la ou le thérapeute choisi qui vous aide à apprendre à mieux choisir et faire les substitutions alimentaires qui vous conviennent… à vous personnellement. Votre santé, votre métabolisme, votre système digestif ou hormonal ne sont pas les mêmes que votre voisine et il est important d’en tenir compte.

Quand nous parlons de substitutions alimentaires, il faut être à l’affût des pièges. Une bonne substitution d’un aliment n’est pas acheter une version allégée, même si c’est souvent ce que l’on fait. Oui, c’est rassurant! Ça goûte semblable avec moins de calories… oups! Peut-être.

Qu’on se le dise, des chips version allégé et avec moins de sodium, ça reste des chips. Même a choisi pour le biscuit d’après le repas.

Alors comment substituer un aliment?

L’alimentation est la base de la santé tout le monde le sait et oui je me répète. Alors, dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée et pour éviter les frustrations, il est préférable de remplacer l’aliment à éliminer ou diminuer, quelle que soit la cause, douleur, poids, sommeil ou autres, du remplacement. Si vous aimez le yogourt et que je vous dis de ne plus en manger sans vous donner un aliment de remplacement, une substitution, cela peut devenir plus que frustrant et c’est à ce moment que la plupart des gens se découragent.

Un des trucs est évidemment de savoir lire les étiquettes . Quoiqu’il n’y a rien de compliqué, les études démontrent que plus de 60% des gens ne lisent pas les étiquettes ou ne savent tout simplement pas lire l’étiquetage.

Un autre phénomène est l’emballage et la liste des «SANS».

«Léger», «sans gluten», «sans sodium», «sans gras» et les autres …

Tous ces beaux emballages qui nous donnent l’impression de manger santé ont, bien souvent, que très peu rapport avec la santé.

Comme exemple, certains repas allégés en gras contiennent des portions effarantes de sodium et / ou glucides.

D’autant plus que ces produits, dont le prix n’est pas «allégé» ont plutôt tendance à alléger notre portefeuille que le poids sur le pèse-personne. Dans notre société où l’image de la minceur est à l’honneur, les aliments avec l’étiquetage «SANS» est bien en vue sur les tablettes de l’épicerie.

Alors quand vous arrivez devant le comptoir des «sans», passez «sans» vous arrêter. Apprenez ce qui est bon pour votre santé. En l’apprenant une seule fois, vous le saurez pour votre vie.

Que veut dire allégé

Un produit est «allégé» si sa teneur en nutriments ou sa valeur calorique est réduite d’au moins 25% par rapport au produit de référence. Il faut cependant comprendre que le fabricant n’a pas à écrire en quoi son produit est allégé. Le produit peut donc être allégé en sucres, sel, lipides ou en calories.

Le sodium

Réduit en sodium veut dire que le produit contient un minimum de 25% moins de sodium que la version originale du même produit alimentaire.

Faible teneur en sodium veut dire que le produit contient moins de 140 mg par portion.

Pour plus d’information sur le sodium, je vous invite à lire cet excellent article dans la revue Protégez-vous .

Sucres

Pour les sucres les subtilités au niveau de l’appellation sont encore plus compliquées à suivre. Sans sucre ou 0 sucre veut dire moins de 0,5g par 100gr, tandis que réduit en sucre veut dire qu’après transformation ou modification, la teneur est inférieure de 25% par rapport au produit initial.

Sans sucre ajouté ne veut pas dire que le produit ne contient pas de sucre, mais que les sucres qu’il contient sont naturellement présents dans les ingrédients.

Prendre un moment pour lire l’étiquette devient incontournable.

Sans gluten

Sans gluten veut dire que le produit n’en contient pas et il ne devrait pas y avoir aucune source de Seigle, Avoine, Blé, Orge et Triticale (SABOT) et quelques autres farines issues du blé, comme l’épeautre et le kamut. Certaines céréales d’avoine sont «sans gluten», mais toujours non recommandées en cas de maladie coeliaque.

Cependant sur emballage, la mode de l’étiquetage va loin vantant les chips sans gluten, les noix sans gluten, etc. moins d’être transformés comme des chips au ketchup par exemple, que de toute façon vous ne connaissiez ni acheter, ni manger .

Biologique

Les aliments certifiés biologiques doivent être produits sans OGM et cultivés avec des pratiques d’équilibre écologique et sans recours à des substances chimiques. Ils devraient porter le sceau de l’USDA sur l’emballage.

Naturel

Le mot «naturel» est rassurant, mais nous donne malheureusement, assez peu d’information sur le produit et est plus que souvent mal utilisé sur l’étiquetage et l’emballage selon le site du gouvernement canadien .

C’est un peu la même pour toutes les appellations de « contrôle ». Vous comprenez un peu le principe. L’étiquetage est souvent un gros plan marketing pour nous faire croire que vous «mangez quand même bien» et pour vider notre portefeuille rapidement en nous vantant les mérites de «manger santé»

Faire preuve de curiosité et apprendre pour comprendre

Faites preuve de curiosité. Le mieux est d’apprendre pour comprendre, alors n’hésitez pas à nous consulter. Chez Sainement rebelle et en santé, nous pouvons vous aider à mieux comprendre la santé. C’est notre mission et notre passion.

Au risque de me répéter, l’alimentation est la base de la santé tout le monde le sait.

Bonne santé

 

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *