Insomnie! 4 principaux facteurs …

Il y a 4 principaux facteurs de l’insomnie.  Nous connaissons tous les conséquences d’une « nuit blanche » de temps en temps, mauvaise humeur, fatigue, impatience …  mais quand celles-ci deviennent récurrentes, nous pouvons en perdre la santé. Pour avoir un sommeil réparateur, nous avons besoin de 8h de sommeil … et évidemment c’est encore mieux quand c’est dans la même nuit.

Il y a plus d’une vingtaine de facteurs naturels de santé

  • Mais essentiellement, nous en retrouvons six très importants
    • L’eau
    • L’air
    • L’alimentation
    • La lumière (chaleur + chaleur humaine)
    • L’activité physique
    • Le repos/sommeil

De ce dernier, nous pouvons extraire 4 facteurs qui nous empêchent de dormir

  1. Les facteurs environnementaux
    • Bruit, lumière, travail de nuit, changement d’horaires, mauvais matelas, mauvaise compagne … oui aussi
  2. Les facteurs psychologiques
    • Anxiété, stress, dépression, chocs, peur quelconque, blabla mental
  3. Les facteurs pathologiques
    • Jambes sans repos, apnée du sommeil, allergie, asthme, surmédicalisation, douleurs physiques …
  4. Les facteurs physiologiques
    • Repas trop lourds, mauvaise digestion, facteurs hormonaux, excitants (café, alcool, etc)

Prenons-les un par un pour nous aider à trouver la source et … la solution

Les facteurs environnementaux

Certainement l’un des plus facile à régler ou du moins à améliorer puisque nous avons un certain contrôle sur ce qui nous entourent.  Évidemment si c’est bébé, nous savons que c’est temporaire …

Les facteurs psychologiques

Ici, c’est le mental qui doit être calmé.  Une alimentation qui élimine les excitants, les sucres, les gras indigestes et autres est de mise ainsi qu’une alimentation et supplémentation où nous pouvons retrouver du magnésium, calcium, vitamine B, vitamine D, Omega-3, 5HTP ainsi que plusieurs plantes, huiles essentielles ou homéopathie peuvent vous aider.  Demandez de l’aide auprès d’une professionnelle holistique.

Les facteurs pathologiques
Voilà qui devient un peu plus compliqué.  En état de stress pathologique (parce que c’est un stress pour le corps) il est d’autant plus … plus … plus important de nourrir le corps et lui donner tous les nutriments dont il a besoin.   Le corps, la digestion et l’assimilation, ne reconnaît pas ce qui n’est pas naturel.  Donc, pour lui, la médication est toxique et il essaie de s’en débarrasser, ce qui crée des stress, inflammation, réactions métaboliques, etc.  La médication est parfois requise, mais la prévention est beaucoup mieux.  En stress pathologique, pensez aux plantes, huiles essentielles, gemmothérapie, etc.  Il existe une panoplie de thérapies holistiques pour vous aider, il vous suffit de trouver LA thérapeute avec laquelle vous souhaitez travailler.  Une alimentation adaptée à la pathologie vous aidera à retrouver une santé et … un meilleur sommeil.

Les facteurs physiologiques

Certainement les plus fréquents, les facteurs physiologiques nous donnent souvent « du fil à retordre ».  Changer notre alimentation, combler les carences alimentaires … (oui si vous ne dormez pas vous avez des carences).  Plantes, enzymes digestives, détoxifier le système digestif, ajouter la supplémentation et pourquoi ne pas consulter, c’est si facile.

Un système également remis en cause est le système endocrinien ou hormonal ainsi que les neurotransmetteurs.  Il faut considérer que les hormones et neurotransmetteurs sont des messagers chimiques qui travaillent en symbiose et en cascade.  Le débalancement de l’un en apportera un autre et ainsi de suite jusqu’à … ne plus dormir.

Les conséquences de manque de sommeil sont graves à moyens et longs termes puisque votre corps est en stress.  Nous savons que le corps en stress créera d’autres « stress » plus importants que nous pouvons nommer « pathologies ».

Pistes et solutions

Donc, premièrement, nous trouvons le facteur.  Ensuite nous voyons ce qui affecte ce facteur pour trouver nos pistes et nos solutions.

Autres pistes est l’heure de l’insomnie.  Cette information aidera la thérapeute à vous aider à trouver une solution.  Le 3h du matin critique nous indique souvent que le foie est en cause tandis qu’un sommeil qui ne vient pas est plus une angoisse connue ou cachée.

Dans trois des facteurs, l’alimentation est à revoir ou du moins à revisiter.  Souvent un nettoyage s’impose, car le système digestif c’est un peu comme votre maison, il a besoin de nettoyage et d’un ou deux gros nettoyages par année.  Un système digestif en santé est un gage de santé.

Nous voulons désacidifier notre vie et nos systèmes en mangeant des aliments non-acidifiants, plus verts et variés, biologiques si possible.  Nous devons laver les fruits et les légumes, même biologique) et ajouter des aliments frais.  Boire de l’eau et des tisanes spécifiques qui nous permettrons de mieux dormir ou de mieux digérer ou de nous calmer …

Retrouvons de saines habitudes de vie

  • Oublions les écrans avant de dormir
  • Sortons le téléviseur de la chambre
  • Évitons les colères
  • Prenons une routine de coucher
  • Écoutons une musique relaxante
  • Prenons un bain
  • Diffusons une huile essentielle
  • Méditons en visualisation
    • Pour ma part, j’ai 8 étapes de visualisation. C’est comme une histoire de vie et la plupart du temps je n’arrive pas à la huitième étape.

Toutes des choses que nous savons déjà.

Pensez à consulter pour retrouver un sommeil réparateur.  N’attendez pas.  Ce n’est pas normal.  Parfois le point de vue extérieur d’une tierce personne, et non votre conjoint ou vos amis qui vous disent de ne pas vous en faire, est souvent révélateur.  Votre santé en vaut le coût.

Un certain proverbe dit : « Le sommeil est la moitié de la santé »

Si votre sommeil est absent, peut-être perdez vous la moitié de votre santé?

 

Chantale

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *